Actus

Stéréotypes & études à l’étranger

Aujourd’hui, 80% des étudiants français souhaiteraient avoir une expérience d’études à l’étranger. Seulement 2% franchissent cependant le cap. En effet, de nombreux stéréotypes persistent encore. Cependant, si parfois ces affirmations sont fondées, il existe beaucoup de manières de contourner ces freins.

#STÉRÉOTYPE 1 : Il faut un excellent niveau de langue.

Il est en effet recommandé d’avoir un bon niveau de langue. Cependant, ce dernier n’est pas forcément une barrière pour réaliser des études à l’étranger. Bien sur, certains établissements supérieurs vous demanderons dans leurs « requirements » d’avoir le TOEFL ou l’IELTS. Mais encore une fois, il existe des exceptions ! Souvent, lors de vos entretiens d’acceptation dans une école, il vous sera seulement demandé de pouvoir vous « débrouiller », ou encore d’avoir des notions. Dédramatisez la chose, le niveau de langue n’est bien souvent qu’un fait plus qu’une compétence demandée et requise. Et si vraiment vous vous trouvez en dessous la moyenne, le mieux est d’effectuer un séjour linguistique avant votre séjour à l’étranger pour vous sentir plus à l’aise.

#STÉRÉOTYPE 2 : C’est beaucoup trop cher.

Si certains pays comme les États-Unis ou l’Australie demandent des frais de scolarité souvent exhorbitants, il existe cependant bien d’autres pays où les coûts de scolarité sont bien plus bas qu’en France. En effet, vous pouvez partir du principe que, si vous n’avez pas d’idée précise de votre destination et que vous avez pour seul critère d’acquérir une expérience à l’étranger, alors quelque soit votre budget, il vous sera possible de réaliser ce rêve ! Vous avez besoin de concret ? D’exemples ? Alors en voici quelques uns :

  • L’Allemagne : 0€ de frais universitaires.
  • Le Danemark : 0€ de frais d’enseignement supérieur pour les étudiants européens et suisses. De plus, les formations de Business Danoises arborent des prix bien avantageux en comparaison avec ceux des grandes écoles de commerce françaises.
  • L’Espagne : À moins de 50€ à Madrid & à Barcelone pour les frais universitaires.

#STÉRÉOTYPE 3 : Il faut un excellent niveau d’études.

Régulièrement, on entend qu’il faut avoir tel ou tel diplôme pour pouvoir étudier à l’étranger. Encore une fois, il existe des centaines voire des milliers de formations à l’étranger dédiées à tout profil et ce partout dans le monde. En effet, que vous ayez un bac Pro, un CAP, un BTS, ou un master, il existe une formation faite pour vous ! Dans chaque pays, il existe donc des équivalences qui vous permettront d’accéder à un diplôme supérieur de celui que vous avez actuellement. Il faut simplement savoir où se renseigner.

Il existe encore bien d’autres idées préconçues sur les études à l’étranger. Mais bien souvent, ces idées sont contournables et beaucoup d’alternatives sont possibles. Alors si toi aussi tu rêves de partir étudier à l’étranger, n’aie plus de frein, mais renseigne toi ! Et tu verras que tout est possible !

Pour te renseigner un peu plus, saches qu’il existe de nombreux salons étudiants dédiés aux études à l’étranger. Tu trouveras plus d’infos ici, et le répertoire des salons prévus pour 2019, !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *